La cadence harmonique

image

Cher Frank, comme pour le langage, l’art musical a besoin d’une ponctuation pour articuler dans le temps des phrases claires et bien formées.
À différence du langage, dans la musique nous avons du mal à imaginer un niveau symbolique qui fait référence à des entités autres que du son: si nous pensons le mot « chaise » probablement nous imaginons l’objet physique, en musique quand nous entendons une note de flûte, nous restons au niveau de la perception sonore, mais nous avons tous aussi expérience de la possibilité d’être submergés par des images et des émotions. La musique a pouvoir poétique, d’émouvoir.

Dans l’histoire les compositeurs ont articulé leurs musiques, en utilisant un code sonore, qui a ses fondations, dans la nature immuable du son, et dans un facteur culturel, qui a évidemment muté au fur et à mesure des siècles.
Nous avons l’exigence d’organiser la musique, du plus bas au plus haut niveau, de la formation d’un accord, à la forme d’une pièce.

En Harmonie tonale, une cadence est une succession de deux accords forts qui marquent une ponctuation harmonique du flux musicale. Les accords forts sont I, IV, V qui correspondent respectivement aux fonctions de tonique, sous-dominante, dominante.

Je rappelle que l’harmonie est un savoir faire occidental qui gére esthétiquement le mélange et la concaténation de sons different: les accords et leurs succession.


Cadence Parfaite
La succession V-I marque une ponctuation de caractère conclusif dans le flux harmonique, dans la phrase, dans une période, ou dans la composition. Elle est un des ses éléments les plus reconnaissables et idiomatique du système tonale.


Quand l’accord de dominante (V) est sur le temps faible, et l’accord de tonique (I) est sur le temps fort, la cadence a une foce plus conclusive.
Voici un exemple de la celebre sonate N.16 en Do majeur K.545 de Mozart. Il s’agit de la conclusion du premier mouvement.

Dans l’accord de V on peut lire, sol si re fa, et si on fait abstraction du fait qu’on a la septième de dominante, on a un enchainement V – I. La septième de dominante (la note fa) sert pour ajouter plus de force à l’accord de V.
Je repelle que les accords se forment par superposition de tierces, et donc le fa est la tierce au dessus du re.

La cadence parfaite correspond, dans la métaphore pédagogique, au point [ . ] du langage.


Cadence Plagale
La succession IV-I marque une ponctuation de caractère conclusif définitif dans le flux harmonique, souvent utilisée à la fin d’une composition, mais exceptionnellement aussi dans une phrase comme dans le premier thème de la cinquième symphonie de Schubert, ou dans le premier thème de la sonate 16 en Do Majeur de Mozart. Elle est un éléments qui vient du système modale qui était utilisé pour le « Amen » (pour toujours) à la fin de la musique sacrée, elle a continué à exister ensuite dans le système tonale.

La concaténation complète pour la cadence plagale du système tonale est I – IV – I. La concaténation V – IV – I est utilisé dans le blues, elle sera analysée plus tard.
Voici l’exemple da la sonate N.16 de Mozart

Mozart utilise la cadence plagale dans une forme plus douce, comme broderie harmonique: la basse de l’accord reste toujours do, et les notes dans les voix plus aiguës changent. Il utilise le deuxième renversement du IV, cela verra analysé plus tard.

Voici un article sur l’histoire de la cadence plagale dans le Amen:
https://scholarcommons.sc.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=4442&context=etd


Cadence Imperfaite
rappelle renversements

IV – I

I-V

Le mot cadence en français, cadenza en italien, candence en anglais, et cadentia en Latin signifie tomber.

Cette nécessité humaine de ponctuer le discours harmonique se retrouve dans la musique ancienne, la cadence modale, dans la musique classique tonale, comme décrit plus haut, dans la musique moderne et contemporaine.

Le compositeur contemporain Helmut Lachenmann a théorisé le phénomène de la cadence dans sa musique, dans l’article Typologie sonore de la musique contemporaine (1966/1993)

3 thoughts on “La cadence harmonique

  • Reply Greg juin 24, 2020 at 8:04

    Bravo pour cet espace dédié à tes élèves et merci pour le temps précieux que tu y consacres ! Bel apprentissage ! Merci de nous éveiller au « temps » de la musique.

    • Reply eman-cirk juin 25, 2020 at 10:23

      Merci Greg, avec plaisir. Bravo pour ta vidéo!

  • Reply robinetterie noir Mat août 7, 2021 at 11:20

    L’écriture est en fait utile aussi bien que tout à fait inspirant.

Répondre à Greg Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *